ZITA VASS

"De sang froid"

Par Mikael Vojinovic

7V4A2184_Edit4ok.jpg

Modèle d’Ellen Von Unwerth, pour laquelle elle adore poser, Zita est le glamour incarné. Mais derrière ses courbes affriolantes, se cache une redoutable femme d’affaires, qui dévoile les coulisses de ses shootings. On ne pouvait rêver plus belle ambassadrice pour notre success-story.

Où avez-vous grandi ? 


À San Diego en Californie puis seule à Hollywood dès l’âge de 16 ans. 

Vous avez débuté votre carrière très jeune, quelle a été votre enfance dans le monde des studios ?


Oui, j’avais dix ans ! Elle fut glamour et anxiogène, mais au final mystifiante.

Lors d’une séance photo, à quoi pensez-vous ?


Je me concentre surtout sur l’énergie dégagée par l’équipe et sur le fait de m’amuser au maximum. Je cherche à donner le meilleur de moi-même. Sur le plan créatif, quand vous arrêtez de tout contrôler (ce que je fais quotidiennement depuis que j’ai créé mon entreprise), c’est là que vous vous amusez le plus.

Cherchez-vous à vous glisser dans la peau d’un personnage en particulier ?


Je n’essaie jamais, je suis le personnage.

Avant une séance photo, avez-vous un rituel ?


Oui, en général j’aime bien aller au sauna, mais je prends surtout la vie comme elle vient. [Rires]

Si vous deviez citer un photographe avec qui vous adorez travailler ? 


Ellen Von Unwerth, sans hésiter ! Elle est mon idole depuis toujours, et travailler avec elle est un honneur.
 
Selon vous qu’est-ce qui rend ses photos si remarquables ?


Je ne saurais l’expliquer, ses photos m’émeuvent depuis ma plus tendre enfance. Elle est sexy sans être vulgaire. Elle est amusante, glamour, elle est tout ce que je veux être. 
 
Pourriez-vous nous en dire un plus sur « Like a Voss Media » ?


Voss Media a vu le jour cette année. Je suis un modèle avec des formes, « entre deux tailles ». Il m’était difficile d’obtenir des contrats, mais tout le monde voulait travailler avec moi à cause de mon compte Instagram. Alors, je me suis dit « Je les emmerde ! », je ne changerai pas, car je me vois différemment. J’ai ainsi créé des formules tout inclus, avec campagne et vente rendant le processus très simple. 

Votre succès vous a propulsée cet été en couverture de Forbes. Qu’est-ce que cela vous fait de passer après les plus grands chefs d’entreprise et chefs d’État ?


C’est un honneur, je suis très flattée !

Comment passe-t-on du mannequinat à l’entreprenariat ?


Je pense qu’on naît entrepreneur, pour moi ambition égal entreprenariat. J’ai souvent voulu des choses que l’on m’a refusées. Cela m’a obligée à trouver ma propre voie pour arriver à mes fins. 

La réussite de Kylie Jenner qui a également fait la couverture de Forbes, est-elle un modèle pour vous ?


Beaucoup de gens regardent Kylie d’un mauvais œil à cause de sa famille et de sa notoriété. Il y a tant d’enfants avec les mêmes avantages : argent, famille connue, qui n’ont rien accompli. Donc je pense qu’elle mérite ce qu’elle a, ainsi que son titre.
 
Que souhaitez-vous pour la suite ?


Être heureuse et en paix.
 

Par Stéphanie Colbert

7V4A2026_Edit2ok.jpg
7V4A1849_Edit2ok.jpg
7V4A2138_Edit4ok.jpg
7V4A2205_Edit3ok.jpg
aa.jpg
7V4A3026_Edit3ok.jpg
7V4A3093_Edit4ok.jpg
7V4A2539 edit4.jpg
7V4A2344_Edit2ok.jpg

Photographies: Mikael Vojinovic

Stylisme: Natacha Boutique et Karine Dunesme

Maquillage: Sayuri Yamashita (Mac Cosmetics)

Coiffure: Atsushi Yoshida

site bandeau.jpg