SARAH LAVOINE

Un art de vivre parisien et résolument féminin

Vous baignez depuis l'enfance dans le milieu de la mode et du design de par votre père Jean-Stanislas Poniatowski, qui fut longtemps le directeur de Vogue, et de par votre mère Sabine Marchal qui fut elle aussi décoratrice d'intérieur.

 

Quelle est l'influence de votre histoire, de votre famille dans votre destinée?

La décoration, la mode, les belles choses...Je suis tombée dedans quand j'étais petite ou presque : mon père a très longtemps dirigé le magazine Vogue et ma mère et ma grand-mère sont des femmes d'une élégance absolue qui m'ont donné le goût des belles choses. Le désir a toujours été mon moteur et j'ai toujours l'envie de le faire naître ou de l'accompagner chez les autres. Je tiens ça de mon éducation, de mes parents et de mes racines polonaises. À leur côté, j'ai eu la chance d'apprendre à regarder ce qui m'entoure à travers des voyages, des expositions, des paysages, du mobilier etc... J'ai très tôt compris l'importance d'avoir un cocon, un ancrage dans lequel on se sent bien et le besoin d'avoir un univers qui nous ressemble.

Quelle serait votre Madeleine de Proust? 

À chaque fois que je m'éblouis devant le paysage du bassin d'Arcachon. Cette étendue d'eau regorgeant de nuances de bleu qui m'inspirent au quotidien, la dune du Pyla, ces pontons de bois... Ils me rappellent des souvenirs d'enfance, des moments de joie avec les miens.
 

Qu’est-ce qui vous passionne au quotidien?

Aménager un intérieur chaleureux et coloré, créer des espaces dans lesquels on se sent bien est un travail qui me passionne. Une envie, une couleur. C'est mon travail au quotidien pour des particuliers comme des professionnels. Nous avons commencé par nos bureaux dans Paris et nous avons imaginé cet espace de travail comme un vrai lieu de vie à travers un traitement dans les couleurs, l'aménagement des volumes, le choix des matériaux et du mobilier. Tout est pensé pour que l'on se sente bien et dans un environnement confortable.

Le bleu est très présent dans vos créations, savez-vous pourquoi cette couleur plutôt qu’une autre? Que signifie le bleu pour vous?

Le bleu est une couleur que j'affectionne particulièrement parce qu'elle se marie avec justesse à d'autres teintes plus pastel ou plus fortes. Reflet des océans et des mers, j'ai développé le "Bleu Sarah" lorsque je cherchais une couleur pour illuminer mon bureau sous les toits de Paris. Il est pour moi, un bon compagnon de vie. Je l'ai imaginé comme une couleur vivante, capable de varier selon la lumière grâce à un choix de pigments équilibré entre le bleu et le vert.

Comment définiriez-vous un intérieur signé Sarah Lavoine?

Je pense qu'avant tout c'est un lieu dans lequel on peut passer des heures avec sa famille et ses amis pour des moments de partage et de vie. Autrement, j'aime associer des pièces intemporelles, un mobilier aux lignes élégantes associé à des combinaisons de couleurs riches. On retrouvera le travail de beaux matériaux et j'accorde beaucoup d'importance à l'artisanat. Privilégier le savoir-faire français est fondamental pour continuer à allier tradition et modernité. Pour l'anecdote, l'une de nos pièces iconiques, le pouf Léo fait de velours est fabriqué à quelques heures de Paris, en Normandie !
 

Vous avez étudié pendant un temps le théâtre et la philosophie. Quelle influence ces deux matières ont elles aujourd’hui sur votre travail?

La psychologie et le théâtre m'apportent encore beaucoup aujourd'hui dans la manière de travailler et d'appréhender chaque projet. La psychologie me permet de comprendre les besoins et les envies d'un client pour lui proposer des univers clé en main qui répondent à ses demandes. En tant que chef d'entreprise et maman de trois enfants, je dois dire que le théâtre m'a été utile pour les moments où je dois prendre la parole et travailler des présentations.

Quelles sont vos influences? 

Tout m'influence, je m'intéresse à tout ce qui m'entoure : ma famille, mes amis, le cinéma, les voyages, les artistes, la France, Paris, la littérature, la musique... Je suis très curieuse et j'aime donner du sens à ce que je fais. « Maison Sarah Lavoine » défend un art de vivre qui prône le bien-être.

Comment vous ressourcez-vous?

Je me ressource en famille ou entre amis autour d'un dîner ou d'un déjeuner. Je prends aussi du temps pour moi. Je me lève assez tôt et je prends un bain. J'en profite pour consulter mes emails, organiser ma journée. Mon planning est souvent très chargé et mon moment du matin est sacré! 

Qu’est-ce qui vous inspire sur un projet? Comment arrivez-vous à conserver l'identité du client en affirmant la vôtre?

Tout est source d'inspiration dans un projet, le lieu, les besoins du client, les matériaux, les volumes, la lumières etc... Nous étudions l'espace et adaptons notre ADN aux envies du client, c'est un exercice passionnant et différent pour chaque projet. L'idée est de toujours créer des espaces élégants et intemporels qui nous correspondent.

Pourquoi ouvrir une boutique à Bordeaux? 

La région bordelaise rime avec mes souvenirs d'enfance autour du bassin d'Arcachon et quand l'opportunité s'est présentée, nous l'avons tout simplement saisie. La boutique au cœur de la Place des Quinconces est un concept store où nous avons créé un véritable lieu de vie qui s'accompagne même du salon de coiffure de mon ami David Lucas. Ce lieu est très rapidement devenu une évidence!

Quels sont vos prochains défis? Vos prochaines envies?

L'envie d'aller toujours plus loin. Je suis une boulimique du travail et je déborde d'idées. Le terrain des possibles s'offre à nous et nous vous réservons de belles surprises.

Qui est Sarah Lavoine, aujourd’hui? Est-elle différente de Sarah Lavoine en 2002, quand vous avez créé votre agence?

Ah ah, c'est la même Sarah. Une personne qui comme tout le monde grandit, évolue mais qui a toujours la même passion des couleurs et de la vie.

Par Karine Dunesme

site bandeau.jpg

Pour les addicts du papier, les amoureux du facteur, et du courrier tant attendu, LIFE IS ART lance son abonnement!
 

Faites de votre boîte aux lettres un écrin d'épicurisme et d'art quatre fois par an.

LIFE IS ART reste gratuit, seuls les frais d'envoi sont à votre charge.

 

Life is Art,

dans votre boîte aux lettres.

 

© 2018 LIFE IS ART MAGAZINE édité par SARL Lodiska - 45 cours de la Libération - 33000 BORDEAUX - FRANCE