• CAMILLE ATTACK

UN COIN DE CIEL BLEU


Fontaine, Marcel Duchamp, 1917


En ces temps difficiles, j'ai décidé qu'à partir de ce matin, c'est moi qui ferais la météo. Et ciel bleu ou pas, je vais positiver ! Si je réfléchis, à raison de 3 gaffes minimum par jour, depuis le 17 mars, j’ai évité 111 situations gênantes :


Je n’essaierai pas d’écraser mon mégot dans une sculpture hors de prix lors d’un dîner chez des amis aux goûts éclectiques. Je n’appellerai pas le nouveau fiancé de ma meilleure amie par le prénom de son ex, je ne féliciterai pas non plus la serveuse en bas de chez moi pour son beau ventre arrondi (mais seulement au chocolat) … Par contre, je pense que je me demanderai toujours pourquoi l’extincteur ne faisait pas parti de la dernière exposition que j’ai vue ; "où es-tu Marcel Duchamp ?"


Finalement, j’adore. Je n’ai plus besoin de me contrôler et de tourner 7 fois ma langue dans ma bouche avant de parler. Cependant le 11, j’ai peur que ce soit dur… Mais avec un peu de chance, Édouard Philippe sera mon sauveur, en imposant le port systématique du masque en public. Euh un extincteur ? Vous m’avez mal comprise !




Et parce que je ne suis pas la seule, voici d'autres gaffes que le confinement aurait permis d'éviter (source Topito):


Lien hiérarchique :

« Je me fais klaxonner alors que je traverse la route sur le trajet du boulot. Je fais un fuck à la voiture. En arrivant à mon bureau, mon patron me demande si c’est ma manière de dire bonjour. »


Tatouage:

« Il y a genre 10 ans, après avoir fait un tour dans une fontaine, je me suis assise sur un banc. Quand je me suis relevée, il y avait écrit ‘salope’sur mes fesses. Je m’étais assise sur un tag sans m’en rendre compte. »


Phalange noire:

« Lors d’une soirée poker chez des amis, pour faire allusion au feutre façon mafia que portait un de leurs potes que je ne connaissais pas, je dis ‘fais gaffe, si tu ne paies pas ce que tu lui dois il te fera couper une phalange!’. Gros blanc plein de malaise : je me dis que ma blague n’était pas très bonne. Jusqu’à remarquer plus tard dans la soirée qu’il manque 3 phalanges à la main gauche du type à qui je l’ai faite. »


Robinet:

« Dans les toilettes d’un restaurant, au moment de me laver les mains, je vois un mot disant ‘Ouvrez le robinet avec les pieds’. Moment d’incompréhension, de calculs savants pour déterminer si mon pied peut possiblement atteindre le machin… je vous laisse imaginer le tableau. » Il y avait une pédale au sol, tout simplement. L’histoire a fait le tour de la famille, et j’espère qu’ils n’ont jamais visionné l’enregistrement de sécurité. »


Politesse:

« J’ai demandé ‘ça roule?’ à un handicapé en fauteuil roulant. »


Embouteillage:

« Coincé dans un embouteillage, je me fais couper la route par un connard qui se permet, en plus, de me faire un doigt d’honneur. Je veux sortir ma tête à la fenêtre pour l’insulter et me casse le nez contre la vitre fermée. »



site bandeau.jpg

Pour les addicts du papier, les amoureux du facteur, et du courrier tant attendu, LIFE IS ART lance son abonnement!
 

Faites de votre boîte aux lettres un écrin d'épicurisme et d'art quatre fois par an.

LIFE IS ART reste gratuit, seuls les frais d'envoi sont à votre charge.

 

Life is Art,

dans votre boîte aux lettres.

 

© 2018 LIFE IS ART MAGAZINE édité par SARL Lodiska - 45 cours de la Libération - 33000 BORDEAUX - FRANCE