• CAMILLE ATTACK

QUESTION DE TEMPS


La persistance de la mémoire, Salvador Dali, 1931


Finalement, les journées passent assez vite et plus la date approche, plus j’ai l’impression que le temps s’accélère. Est-ce réellement une bonne chose ? J’ai comme un arrière-goût dans la bouche, comme l’envie de ne pas repartir de là où je viens, car le naturel revient trop vite au galop. On s’imagine avoir changé, s’être retrouver, redécouvert et réparer, puis on nous parle du 11 mai, et tout bascule. Le monde sera-t-il différent le 12 ?


Allons-nous repartir comme avant, dans une course effrénée au « toujours plus », comme une vengeance face au COVID qui nous aura emprunté deux mois de nos vies ? Où allons-nous préférer un mode de vie mesurer, préférant à la quantité, la qualité ? Au jeu des « tu préfères » on choisit quoi ?

site bandeau.jpg