GTVU

Lola Frydman: collage, décollage, des culottes avec un brin d'humour

Avec ses cheveux bouclés, ses mini-jupes et ses Doc Martens qu’elle ne quitte jamais, Lola Frydman pourrait être la réincarnation de Fifi Brindacier, brune et un brin rock, toujours une épaule dénudée, avec un petit carnet à dessin et des craies grasses dans son sac à dos. Elle vient de créer la marque GTVU, des sous-vêtements avec une pincée d’humour et quelques collages.

Après des études d'architecture, tu t'es finalement dirigée vers l'art, pourquoi ?

J’ai beaucoup appris pendant mes études d’architecture, mais depuis deux ans je me suis tournée vers l’art, car j’ai envie d’explorer sans contrainte toutes sortes de domaines, et de créer sur différents médiums. J’aime varier les projets, sans me spécialiser, je m’amuse à jongler de la 2D à la 3D à travers la scénographie, des installations, des projets graphiques, la matière textile ou encore la peinture.

Tu travailles beaucoup le collage et le photomontage, qu’est-ce que ce médium représente pour toi ?

J’adore superposer des images pour raconter une histoire. Chaque couche, chaque calque ouvrent une nouvelle porte, emmènent vers une nouvelle intrigue. Toutes les images que j’accumule et que je collectionne sont porteuses d’histoires. Je les découpe, les déchire, les plie. Les couleurs matchent, et les différents papiers donnent de la matière. 

Aujourd'hui tu montes ta marque GTVU, quel est le concept ? Pourquoi des petites culottes?

J’aime jouer avec les images, principalement en les dérivant de leur contexte. La culotte a été le support idéal ! Une main, ou un ticket de métro imprimé dessus, modifie l’interprétation et perturbe le lecteur. GTVU c’est une marque de culottes qui joue à dénoncer subtilement, à détourner toutes sortes de clichés et d’addictions, en faisant dévier les codes de notre génération.

Chaque modèle a son imprimé et sa propre petite histoire. Le point de départ, ce sont ces trois mots: « je t’ai vu ». « GTVU » dans une situation : GTVU toute nue, GTVU tu m’as plu, GTVU je t’ai eue, et plein d’autres encore que l’on peut découvrir sur le compte Instagram @g.t.v.u

Que représente pour toi les sous-vêtements? Que disent-ils de la femme selon toi?

Les sous-vêtements représentent notre image intime, secrète, ils expriment notre caractère et notre état d'esprit, notre style et nos envies du moment.  

Comment décrirais-tu la femme GTVU?


La femme GTVU intrigue, fait rêver et sourire. À la fois, peu orthodoxe mais sophistiquée, sexy mais décontractée.

Ton plus grand rêve?


Un magasin GTVU !

 

Par Mary-Lou Dunesme
 

site bandeau.jpg

Pour les addicts du papier, les amoureux du facteur, et du courrier tant attendu, LIFE IS ART lance son abonnement!
 

Faites de votre boîte aux lettres un écrin d'épicurisme et d'art quatre fois par an.

LIFE IS ART reste gratuit, seuls les frais d'envoi sont à votre charge.

 

Life is Art,

dans votre boîte aux lettres.

 

© 2018 LIFE IS ART MAGAZINE édité par SARL Lodiska - 45 cours de la Libération - 33000 BORDEAUX - FRANCE