JOFO

 

"TOTO" devient "WHO"

DSC03681.JPG

Pénétrer un atelier d'artiste est un peu comme si on ouvrait la porte de son monde intérieur. Je suis ravie d'ouvrir celle de l'atelier de JOFO pour ce premier numéro. Il vient de le déménager et de l'installer au 15 rue Maringot à Bordeaux.

Nouvel atelier, nouvel élan artistique ? 

Je quitte les Chartrons confortables pour St Michel, un quartier central, plus populaire, multiculturel et haut en couleurs... 

J'ai enménagé dans l'ancien local d'un tailleur de pierre, un espace que j'ai entièrement repensé. Un espace plutôt étroit et profond, une façade métal largement vitrée. La lumière entre par la rue calme. Le nouvel élan viendra de là, du changement géographique dans ma propre ville, depuis 37 ans c'est ma neuvième adresse à Bordeaux ! Nouveau camp de base, pour peindre, penser, écrire des chansons pour les Snoc, dessiner, recevoir, rencontrer, imaginer des projets, répondre à des commandes, créer, rester libre dans les exigences, continuer à vivre avec mon personnage "Toto"... D'ailleurs je le rebaptise " Who ", " Qui " !... C'est peut être ça le changement, l'évolution par le prénom. Tout va changer. On va voir ... 

Toto : qui est ce petit bonhomme aux yeux ronds ? 

Quand j'ai commencé à peindre, j'étais fraîchement papa, et Toto est indéniablement inspiré des dessins d'enfants, avec des yeux ronds. J'ai toujours été positif voire insouciant : mon oeuvre picturale est empreinte par l'univers léger de l'enfance de la famille, du bonheur, sans jamais se prendre au sérieux. 

Que trouve-t-on dans ton atelier ? 

C'est ici que je stocke trente ans de création, j'aime l'idée du télescopage visuel de mes premières peintures sur cartons d'emballage et mes oeuvres récentes... Des "Who" par centaines, sur toile, papier, carton, PVC, plexiglas, objets recyclés... Tout est bien ordonné, à sa place. 

Le sol est encore nickel, le restera-t-il ? (rires)

Yes ! Je pourrais y peindre en costard sans me salir !!! Mais bon, ça ne durera qu'un temps, l'acte de peindre peut t'emmener dans des actions plus incontrôlables... (rires)

Est-il ouvert au public ? 

Mon atelier c'est "Pudique / Public", dans le sens où, "pudique" j'aime avoir la paix pour bosser et "public" j'aime y recevoir des visiteurs, spontanément ou sur RDV... Mon processus de création restera largement inspiré par le monde qui nous entoure, ses faiblesses, ses drames, ses joies et ses espérances... 

DSC03647.JPG
site bandeau.jpg